in

L’érection matinale chez l’homme est un « secret » que toutes les femmes doivent connaître

Appelées « matins triomphants » par Victor Hugo, les érections matinales touchent la majeure partie des hommes et sont signe d’une bonne santé sexuelle. Ce phénomène soulève quelques réflexions et interrogations : Pourquoi les érections surviennent généralement le matin sans raison apparente ? Sont-elles forcément liées à un facteur érotique ? Faut-il s’inquiéter si elles n’ont pas lieu ?

Qu’est-ce qu’une érection ?

L’érection est directement liée au cerveau, c’est lui qui la dirige car il contrôle le système nerveux de l’appareil génital, même au repos. Chez l’homme, les réactions sexuelles sont provoquées par les signaux d’excitation et les signaux d’inhibition. Lorsqu’il est excité, des messages de stimulation sont transmis au cerveau et se dirigent ensuite vers la verge par le biais des nerfs érecteurs en passant par la moelle épinière.

Les vaisseaux sanguins du corps spongieux du pénis sont alors gorgés de sang et entraînent la rigidité de celui-ci, l’afflux sanguin est accéléré, les muscles lisses sont relâchés, la pression augmente et la verge gonfle. Pour que l’érection soit maintenue, le sang présent dans les corps caverneux doit y rester jusqu’au moment de l’éjaculation.

Qu’est ce qui provoque les érections matinales ?

Même si elles ont lieu essentiellement le matin, ces érections débutent en fait durant la nuit lors des phases de sommeil paradoxal. Il s’agit du moment de prédilection des rêves qui intervient entre le sommeil profond et l’éveil, le tonus musculaire disparaît, la respiration est instable tout comme le rythme cardiaque. Il s’agit de 20% du sommeil global dont la durée s’intensifie pendant la nuit. Les signaux d’inhibition (le système sympathique) qui maintiennent la verge « au repos » perdent le contrôle, les muscles lisses se relâchent et les signaux d’excitation (système parasympathique) prennent le dessus.

Les érections matinales ne sont donc pas déclenchées par des facteurs érotiques (rêves ou caresses) mais sont le prolongement des érections nocturnes, qui ont lieu 3 à 5 fois par nuit, et se manifestent comme des réflexes neurologiques.

Ce phénomène peut également être lié au fait que la vessie soit pleine. En effet, la plupart des personnes ont envie d’uriner le matin, ce qui a tendance à stimuler les nerfs de la moelle épinière. Une érection « réflexe » est ainsi provoquée, ce qui empêche la survenue de mictions involontaires durant le sommeil.

Une hypothèse liée au niveau élevé de testostérone le matin a également été mise en avant ; il semblerait que le fait que le taux de testostérone matinal soit plus important à ce moment-là entraînerait une érection.

Comment se traduit l’absence d’érection matinale ?

Au fur et à mesure du temps, et avec l’âge, il est normal que ce phénomène se manifeste de moins en moins. Tant que 3 érections par semaine ont lieu, cela indique une bonne santé sexuelle car elles favorisent l’oxygénation de la verge lorsqu’elle est engorgée de sang.

En revanche, si la fréquence des érections nocturnes et matinales diminue progressivement jusqu’à disparaître durant une certaine période, cela va réduire l’élasticité des corps caverneux et les rendre plus fibreux. L’absence d’érections durant la nuit et au petit matin est soit liée à un problème physiologique dont il faut définir les causes, fatigue, anxiété, stress ou dépression (ici  l’inconscient empêche probablement l’érection), soit à un dysfonctionnement érectile.

En France, un homme sur trois âgé de plus de 40 ans est atteint par des troubles de l’érection et plus de 150 millions d’hommes doivent y faire face dans le monde. Une étude menée par Bayer Schering Pharma a démontré que la moitié des hommes sondés durant l’enquête étaient incapables d’établir le lien existant entre ce phénomène dont ils souffrent et les pathologies qu’il peut cacher, à savoir, le diabète, le surpoids, l’obésité ou encore l’hypertension artérielle. Surpris par ces résultats, 70% des patients ont déclaré qu’ils auraient consulté un spécialiste plus tôt s’ils avaient su que leur dysfonction érectile cachait une affection plus grave.

Fort heureusement, ce sujet n’est plus aussi tabou qu’avant et de plus en plus d’hommes osent en parler ouvertement à leur médecin. Cette démarche leur permet non seulement de découvrir la cause de ce trouble, mais d’éviter qu’il se transforme en maladie plus sévère en étant pris en main bien assez tôt.

L’érection matinale est donc l’indicateur d’une bonne santé physique et psychique qui touche la majeure partie des hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les bananes, lisez ces 10 choses étonnantes. Le numéro 5 est le meilleur

Voici comment nettoyer vos reins instantanément en utilisant cette boisson naturelle faite maison