in

Jean d’Ormesson : Je t’aime dans le temps. Je t’aimerai jusqu’au bout du temps

“Je t’aime dans le temps. Je t’aimerai jusqu’au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors, je t’aurai aimée. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été, ne pourra jamais être effacé.”

(Auteur : Jean d’Ormesson
Livre : “Un jour je m’en irai sans avoir tout dit”)

Nous autres les hommes, nous autres les femmes, nous sommes le sommet et le chef-d’oeuvre de la création. Les dinosaures l’ont été aussi, il y a cent millions d’années, son chef-d’oeuvre et son sommet. On les trouve maintenant, avec beaucoup de gaieté, sous la terre, dans les musées, dans des films entre Katharine Hepburn et Cary Grant. En dépit de leur pensée et malgré leur orgueil, je doute un peu que le sort lointain des hommes soit beaucoup plus enchanteur que celui des dinosaures. C’est drôle : s’il fallait parier, je parierais plutôt sur Dieu, tombé si bas dans nos sondages, que sur les hommes si contents d’eux.
Comme un chant d’espérance

Auteur : Jean d’Ormesson

Chacun d’entre nous a eu au moins une chance : celle d’être né. Comme toutes les chances, cette chance originelle aussi peut se retourner. Pour des raisons différentes et à peu près innombrables – l’argent, l’humour, la santé, l’orgueil, la vanité, toutes les passions, des plus hautes aux plus basses, tous les froissements de l’esprit et du corps -, il y a des gens malheureux. Beaucoup maudissent le hasard qui les a fait sortir de ce néant où personne ne souffre jamais. Les enfants que je n’ai pas eus, disait Cioran, ne savent pas tout ce qu’ils me doivent. Et déjà l’Ecclésiaste : « J’ai préféré l’état des morts à celui des vivants ; et j’ai estimé plus heureux celui qui n’est pas né encore et n’a pas vu les maux qui sont sous le soleil « .
Comme un chant d’espérance

Auteur : Jean d’Ormesson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le remède pour s’endormir en moins d’une minute: la méthode du 4-7-8!

Une fillette de 12 ans enlevée et battue par des hommes – puis des lions l’entourent et font l’impensable