in

Les gynécologues recommandent aux femmes de faire ceci après l’amour

Pour garder de votre vie sexuelle avec votre conjoint une image intime et agréable, il est essentiel de vous surprendre mutuellement, de tenter de nouvelles expériences pour briser la routine mais le plus important est sans aucune doute l’hygiène et l’attention que vous portez à votre corps, avant, pendant et surtout après un rapport sexuel.

Que faire après le sexe ?

Le meilleur moyen de protéger votre corps et de l’aider à lutter contre les infections est d’uriner directement après les rapports sexuels. En effet, après l’acte, les microbes et bactéries des parties génitales et du rectum peuvent pénétrer et s’accumuler dans l’urètre, augmentant ainsi le risque d’infection de la vessie.

Les études ont prouvé que se retenir d’uriner après le sexe est une des causes les plus communes d’infections urinaires chez les femmes. Ainsi, dans le but d’éviter toute infection et douleur gênante, les experts soulignent qu’il est primordial de toujours se diriger vers les toilettes après l’acte.

Pourquoi les femmes ?

Les gynécologues affirment que, contrairement aux hommes, l’éjaculation des femmes ne se passe pas dans l’urètre, ainsi, le seul moyen de se débarrasser des substances ou particules introduites durant la pénétration est d’uriner, raison pour laquelle il est recommandé de ne pas oublier cette étape à la fin de tout rapport. Il est conseillé de ne pas prendre son temps et d’uriner dans les 45 minutes après la pénétration.

Cette petite précaution avant d’aller dormir vous permettra d’éviter de nombreuses infections urinaires et mycoses récidivantes qui pourraient nuire à votre santé tout en ruinant vos envies et gâchant votre plaisir. De plus, la plupart des femmes ont des envies pressantes après l’acte sexuel, celles qui n’en ont pas ou qui se retiennent de peur de ruiner la romance du moment, sont celles qui sont le plus sujettes aux mycoses à répétition. Uriner après le rapport n’est certes pas ce qu’il y a de plus charmant, mais cela ne peut vous être que bénéfique et vous permettre de garder une activité sexuelle saine.

Comment éviter de contracter des infections urinaires ?

Par ailleurs, vous pouvez prévenir ces infections et maladies sexuellement transmissibles qui peuvent affecter votre santé, y compris celle de votre partenaire, en utilisant des préservatifs. Gardez à l’esprit que les infections peuvent engendrer sur le court comme le long terme de graves problèmes de santé, donc protégez-vous du mieux que vous pouvez.

L’hygiène personnelle est aussi très importante car une bonne hygiène vous empêchera d’avoir des infections urinaires. Spécialement pour les femmes sujettes aux cystites, la zone vaginale doit être soigneusement lavée.

Qu’en est-il de cette légende disant qu’uriner avant un rapport permettrait de réduire le risque de cystite ?

Il ne faut pas croire tout ce qu’on vous dit, cette affirmation est complètement fausse. En effet, uriner juste avant de faire l’amour ne réduit en rien le risque de cystite, mais au contraire, cela accroît les risques d’en attraper une. Effectivement, si vous allez aux toilettes juste avant, à priori vous n’aurez pas envie d’y retourner après. Et ne pas uriner après avoir fait l’amour, c’est laisser la porte grande ouverte à des bactéries et des microbes pour se frayer un chemin vers votre vessie à travers votre urètre.

Les femmes sont malheureusement beaucoup plus sujettes aux infections que les hommes, et ce pour des raisons anatomiques. L’urètre de la femme mesure seulement 4 centimètres, tandis que celui de l’homme mesure entre 20 et 25 centimètres. De ce fait, les bactéries ont beaucoup moins de trajet à parcourir chez les femmes que chez les hommes. De plus, l’entrée de l’urètre de la femme se trouve bien plus près de l’anus, ainsi les agents pathogènes s’y déversent plus facilement. Les bactéries, une fois fixées à l’appareil urinaire, n’auront plus qu’à parcourir 4 centimètres avant d’atteindre la vessie, où elles pourront se reproduire et ainsi provoquer des infections.

En conclusion, pour éviter ces désagréments, il est conseillé de vous retenir d’uriner jusqu’à la fin du rapport, et même de boire un grand verre d’eau ou n’importe quel autre liquide pour augmenter le volume de votre vessie et expulser les bactéries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 phrases qui détruisent votre partenaire

Les 10 métiers qui sont le plus susceptibles de tromper leur conjoint ! La 3e est étonnante !