in

Voici pourquoi faut il avoir des grosses fesses d’après les scientifiques

Face à la morphologie, nous ne sommes pas égaux et la vie fait que nous ne sommes jamais satisfaites de nos formes. De nos cheveux jusqu’à nos jambes, un complexe règne chez presque toutes les femmes. Pourtant soyons fières de nos rondeurs car la science nous révèle la vérité concernant les fesses généreuses !

En effet, il s’avère que les femmes avec un fort postérieur sont plus intelligentes et en meilleure santé. Voici les raisons qui le prouvent !

L’étude scientifique concernant les fesses généreuses :

Selon l’étude scientifique de l’Université d’Oxford, menée sur 16 000 femmes, les femmes ayant un fessier plus rebondi sont plus intelligentes et en meilleure santé. Leur équilibre hormonal est de meilleure qualité ce qui permet de mieux transformer les sucres. Cela diminue le risque de diabète ainsi que d’autres maladies. Mais elles ont également un taux de cholestérol dans le sang inférieur à celui des autres.

Cela s’explique par le fait que le corps stocke les bonnes graisses, et que l’emplacement compte dans l’efficacité de ces dernières sur le métabolisme. Le chef de file de cette étude, le Professeur Konstantinos Manolopoulos, affirme que l’idée, selon laquelle la répartition des graisses est importante pour la santé, est connue depuis déjà bien longtemps.

En outre, les femmes dotées d’un postérieur volumineux donnent naissance à des enfants plus intelligents grâce à la quantité d’oméga-3 contenue dans leurs fesses et leurs hanches. En effet, les graisses se trouvant dans la zone des fesses et des cuisses améliore le stockage de l’acide gras oméga-3, qui aide à réguler le taux de cholestérol et de glycémie dans le sang.

Les oméga-3 permettent de protéger le système cardiovasculaire, d’améliorer le système immunitaire, et de fortifier le système nerveux. Effectivement, ces acides gras réduisent l’apparition de maladies mentales comme l’hyperactivité, l’anxiété et la dépression. Ils représentent 20% de la partie sèche du cerveau et sont donc essentiels au bon développement du système nerveux central car ils contribuent également à la formation des parois des cellules nerveuses. Par ailleurs, concernant les neurones, ils jouent un rôle sur la stabilisation de la membrane, et peuvent garantir le bon fonctionnement des processus vitaux.

Mais ce n’est pas tout, les femmes aux fesses généreuses vivent également plus longtemps car deux hormones, la leptine, qui régule la prise de poids, l’appétit et l’accumulation des graisses, et l’adiponectine, dotée de propriétés anti-inflammatoires et antidiabétiques, sont en plus grandes quantités dans leurs corps. Ces hormones protègent des maladies cardiovasculaires, favorisent la sensibilité à l’insuline et réduisent le taux de graisses et de sucres dans le sang.

Les chercheurs ajoutent également deux types de morphologies : en forme de poires ou de pommes, afin d’identifier si vous faites partie des chanceuses.

Si vous êtes en forme de poire, vous faites partie des chanceuses mais si vous êtes en forme de pomme, la masse adipeuse se concentre en majeure partie au niveau de votre ventre donc vous êtes enclines à souffrir de problèmes de surpoids et d’obésité, contrairement aux autres. En effet, les dépôts de graisse ne sont pas les mêmes dans le corps.

D’autres études scientifiques similaires ont été menées par l’Université de Pittsburgh et Californie et leur conclusion est la même : les femmes ayant des fesses et des hanches généreuses sont plus intelligentes, en meilleure santé et peuvent donc espérer vivre plus longtemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voici comment nettoyer vos reins instantanément en utilisant cette boisson naturelle faite maison

Voici comment garder votre vagin propre sans mauvaise odeur en utilisant un seul ingrédient qui se trouve dans votre maison !